vendredi 16 mai 2014

Sur les trois heures après dîner

"Lire est une caresse amoureuse, Thomas[...]"
[Sur les trois heures après dîner de Michel Quint]

Auteur : Michel Quint 
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : Jeunesse
Sortie : 2009

Quatrième de couverture

Quand Thomas Bertin, le nouveau prof de théâtre, est apparu, Rachel n'a pas compris tout de suite ce qui lui arrivait. «Du chaud aux joues, un picotis partout et une bête envie de pleurer». Le mot amour, elle n'y a pas pensé tout de suite. C'est le soir qu'elle a compris. Elle aimerait Thomas Bertin jusqu'à «son dernier battement de cœur». Sauf que Rachel n'est qu'une lycéenne de dix-sept ans, sauf qu'il y a Babette, la ravissante compagne de Thomas... Et sauf qu'un matin, la tragédie décide de s'en mêler. Le cours va commencer mais Thomas n'y arrive pas...
Mon avis
Je ne connaissais pas du tout ce livre, lorsque je suis tombée dessus lors du Salon du livre de Genève. La très jolie couverture et le résumé m'ont donné envie de découvrir cette histoire. C'est une romance dramatique qui promettait quelque chose de fort. Malheureusement, je trouve que la promesse n'est pas tenue. Malgré tout, il n'y pas de loin pas que du mauvais dans ce livre.
 
Rachel tombe amoureuse de son professeur de théâtre dès le premier regard. Elle décide qu'il n'y aura que lui, que c'est son grand amour. Seulement voilà, Thomas est en couple avec Babette, et celle-ci n'apprécie pas vraiment Rachel. Mais, lorsqu'un drame va surgir, Babette n'aura pas d'autre choix que de demander de l'aide à Rachel.

Je n'ai malheureusement pas su m'attacher à Rachel. Ni à Thomas ou à Babette d'ailleurs. Ils ont su me toucher, certes, mais pas se faire apprécier de moi. Le seul que j'ai vraiment aimé, c'est Kader, le lycéen amoureux de sa camarade de classe.
 
Peut-être que si je suis passée un peu à côté de cette histoire, c'est parce que je n'ai pas pu faire le lien avec toutes les références qui touchaient au théâtre. Pourtant, j'ai vraiment aimé lesdites références, mais je n'ai pas lu les lier avec ce qui se déroulait dans le livre. La plume de Michel Quint est très spéciale. Elle a se côté très doux et dramatique qui fait que parfois, on pourrait s'y perdre, mais j'ai trouvé que c'était le point fort du livre. C'est une très jolie plume.
 
Ma chronique est assez courte, tout comme ce petit livre. Il peut être très intéressant si vous voulez en savoir plus sur le théâtre. Et je pense qu'il sera très apprécié par les férus de pièces, notamment Cyrano. Un peu triste de ne pas avoir compris toutes les références, ce qui aurait pu me faire apprécier bien plus ma lecture.

Note : 6/10

6 commentaires:

  1. J'aime bien la collection scripto, les livres sont généralement avec des thèmes sympathiques. ^^ Le livre que tu présentes m'intéresse bien mais j'hésite, vu ton avis. J'ai beaucoup aimé Cyrano mais je ne suis pas vraiment fan des pièces de théâtre... Je vais voir si je le trouve à la médiathèque, je suis trop curieuse ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi beaucoup la collection Scripto

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais la collection scripto offre toujours des romans sympathiques.

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air sympa mais je ne connais pas trop l'univers du théâtre donc si ça peut gêner, à voir quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca permet aussi d'apprendre plein de choses :)

      Supprimer

Merci d'avoir laissé un petit mot