jeudi 21 août 2014

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

"Ce matin-là, mon petit frère ne valait pas plus qu'une montre à gousset."
[Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys]


Auteur : Ruta Sepetys 
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : Jeunesse/Historique
Sortie : 2011


Quatrième de couverture

Une nuit de juin 1941, Lina Vilkas, une jeune lituanienne de quinze ans, est arrêtée par la police secrète du régime stalinien.
Avec sa mère et son petit frère, Jonas, ils sont déportés en Sibérie. Là, logés dans des huttes, sous-alimentés, brutalisés et harcelés par les Soviets, Lina et les siens tiennent bon. Soutenue par une mère exemplaire, et par sa volonté de témoigner de cet enfer blanc à travers ses dessins et ses écrits, elle tente de survivre au froid, à la maladie, à l'humiliation, et au travail éreintant de la terre. Dans le camp, Andrius, un jeune déporté de dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle.
Mon avis
Ce livre est entré dans ma pal il y a bien deux ans et je dois dire que je ne sais même pas pourquoi il y est resté si longtemps. Ce fût une magnifique découverte, qui m'a bouleversé du début à la fin. Ce livre est poignant et saisissant et on ne peut définitivement pas ressortir de cette lecture indifférent.
Lina vit en Lituanie avec ses parents et son petit frère Jonas. En pleine nuit du mois de juin 1941, la police secrète stalinienne vient les arrêter. Avec sa mère et Jonas, ils sont déportés vers la Sibérie à bord de wagons à bestiaux. Ils tiennent bon coûte que coûte, malgré les conditions glaciale, les maladies et le manque de nourriture. Ils mettent toute leur volonté à rester vivants.

Lina est une jeune fille à laquelle on s'attache facilement. Malgré son âge (elle a quinze ans), c'est une fille très mature, qui va très vite comprendre l'enjeu qui les attend. Même si parfois son esprit rebelle va lui jouer des tours, elle ne laisse jamais tomber et j'ai aimé cette combativité dont elle fait preuve. Forcément, on s'attache aussi à Jonas, ce petit garçon qui débarque en uniforme scolaire lorsque les officiers viennent les chercher. On suit son évolution tout au long du roman et on voit bien à quel point tout ça va le changer. Même si Andrius ne m'a pas plus plu que ça, j'ai aimé son comportement vis-à-vis de Jonas, qu'il prend sous son aile.
 
Ce roman nous parle de la guerre, d'un massacre dont on a très peu (voire jamais) entendu parler, celui des gens de petits pays de l'Est (Lituanie, Lettonie et Estonie). C'est une face de la guerre que jai découverte là et qui m'a tenu aux tripes tout au long de ma lecture. J'ai eu mal pour Lina et les siens, pour ces milliers de gens qu'on a déporté dans le froid glacial de la Sibérie, avec pour seul habitat des huttes construites en bois et en terre et comme nourriture un morceau de pain par personne. Ce livre est troublant et touchant et la magnifique plume de Ruta Sepetys nous embarque immédiatement dans ce récit. J'ai aimé les annotations finales, qui nous explique ce qui est réel et ce qui est romancé, ainsi que les conditions dans lesquelles les lituaniens sont rentrés chez eux.
 
Un récit sur la guerre qui prend aux tripes, nous révolte et ne laisse pas indifférent. A mettre entre des mains averties, mais je pense que c'est un livre qu'il faut lire, qui nous permet de découvrir d'autres choses, qu'on ne nous a pas révélé par chez nous. Je ne peux que vous conseiller ce livre et pour ma part, je vais me pencher sur d'autres livres de Ruta Sepetys.

Note : 9/10

19 commentaires:

  1. Perso, c'est vraiment la mère de Lina qui m'a marqué.
    Un livre à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui elle est très marquante elle aussi. Mais je ne sais pas, l'innocence de Jonas au début du livre, puis de suivre son évolution ça m'a bouleversé

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL et je n'en entends que du bien, je dois vraiment l'en sortir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui oui oui il faut absolument l'en sortir, il en vaut tellement la peine

      Supprimer
  3. Comme Dareel, il est dans ma pal, j'en entends beaucoup de bien, il faut que je l'en sorte de ma biliothèque et la lise (mais quand ça ?? aha :D) ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement si tu accroches il se lit rapidement. De toute façon on ne peut pas laisser Lina et les autres dans cette situation, on a envie d'arriver à la fin pour savoir comment ça se termine, donc aucune excuse pour ne pas le sortir :D

      Supprimer
  4. Je n'en avais pas entendu parler mais ta chronique m'a donné envie d'aller l'acheter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, j'espère que tu craqueras (oui il faut se faire plaisir) et qu'il te plaira autant qu'à moi

      Supprimer
  5. C'est un roman que j'ai envie de lire depuis longtemps et ta chronique me donne très envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le lire

      Supprimer
  6. J'ai très envie de le lire celui-ci et ta chronique m'encourage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En espérant qu'il te plaise autant qu'à moi

      Supprimer
  7. Il faut vraiment que je lise ce livre ! ^^

    RépondreSupprimer
  8. Ton avis est convainquant. Je prends note :)

    RépondreSupprimer
  9. Je l'ai dans ma PAL ! Du coup j'ai vraiment hâte de le lire =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le sortiras bientôt, il en vaut le coup

      Supprimer
  10. C'est rigolo: je faisais A L'INSTANT (juste avant de venir sur ton blog) du tri dans les spams de mes commentaires sur mon blog, puis je suis tombée sur le billet de Ruta Sepetys et je l'ai relu ainsi que les commentaires. Et il y avait un commentaire de toi :
    Paradiseandco : "Celui-ci aussi je l'ai ajouté à ma liste des désirs.", il y a 2 ans.
    Et c'est ce commentaire qui m'a fait me dire "Oh ça fait longtemps que je n'ai pas lu son blog", je suis tombée sur ton blog (inactif) de nailing puis j'ai cherché sur Google paraiseandco et hop je suis tombée ici.

    Bref, trêve de blabla : je suis ravie que tu aies tuant aimé ce livre, dont je garde un souvenir très précis et très mu 2 ans après sa lecture <3

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir laissé un petit mot