vendredi 20 mars 2015

L'ogre au pull vert moutarde



Auteur : Marion Brunet
Illustrateur : Till Charlier
Edition : Sarbacane
Genre : Jeunesse
Sortie : 2014


Quatrième de couverture

Abdou et Yoan vivent dans un foyer pour enfants.
Oui, ces enfants dont personne ne veut... ceux qui n'ont "pas d'avenir", comme le répète l'horrible Directeur du foyer. Heureusement, les deux copains ont de la ressources; et quand ils découvrent que le nouveau veilleur de nuit, ce bonhomme énorme, très très costaud et très très laid, est un OGRE, ils ripostent. Pas question de se laisser croquer comme des cookies !
Et puis, au fait : qui sait si cet ogre n'a pas quelques points communs avec eux ?


Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour ce partenariat. L'ogre au pull vert moutarde a lancé la collection Pépix il y a une an. Je ne l'avais toujours pas lu, mais ai déjà été conquise par d'autres titres de la collection. Cet ouvrage, écrit par Marion Brunet, auteur de Frangine qui avait été un coup de coeur, regroupait tout pour me plaire. Et c'est un pari réussi, puisque je suis conquise à cent pour cent par cette aventure.

Abdou et Yoan vivent en foyer. En dehors de leur odieux directeur, la vie se passe plutôt calmement pour ces enfants délaissés par leurs parents. Mais Abdou et Yoan connaissent pleins de moyens d'occuper leur temps. Et lorsque le nouveau surveillant de nuit arrive, ils ne manquent pas de se mettre dans une situation rocambolesque, dont ils auraient meilleur temps de vite trouver un moyen de sortir.

Nos petits héros, Abdou et Yoan, sont deux amis à la vie, à la mort, qui vivent dans un foyer pour enfants. Malgré ce mauvais départ dans la vie, ces enfants ne sont pas exécrables. Au contraire. J'ai tout particulièrement aimé Abdou, notre narrateur. Il adore les histoires et les aventures et m'a mis le sourire aux lèvres durant toute ma lecture. Yoan n'est pas en reste niveau humour et péripéties. Linda, alias La Boule, est une jeune fille au caractère très fort, même si on comprend très vite qu'elle cache quelques faiblesses. J'ai aimé cette fille, parce que j'ai été touchée par ses fêlures. Et bien entendu, le dernier personnage principal de ce livre, l'ogre, m'est apparu très sympathique, même s'il veut manger les enfants. J'ai aimé découvrir son histoire.

Au fil de ma lecture, je me suis posée beaucoup de questions par rapport à l'interprétation que les enfants pouvaient faire de ce livre. Notamment vis-à-vis de l'évènement final, qui n'est pas franchement moralement correct, mais qu'en tant qu'adulte j'ai aimé comme fin. Ce fût un plaisir de retrouver la plume de Marion Brunet, même si c'est dans un tout autre registre que ce que j'ai pu lire précédemment Encore une fois, c'est une pure réussite pour cette collection Pépix, qui me comble en tous points. Et il faut bien évidement saluer la qualité des ouvrages. En tous les cas, L'ogre au pull vert moutarde est un premier tome qui me donne envie de découvrir la suite des aventures de Linda, Yoan et Abdou.

Un ouvrage encore une fois superbement réussi. En même temps, allier Marion Brunet et la collection Pépix, ça ne pouvait que donner quelque chose de bien. Encore une fois, je vous conseille ce livre, pour compléter votre collection ou la commencer si ce n'est pas encore fait.

Note : 8/10


2 commentaires:

  1. Un livre qui lançait merveilleusement bien la collection Pépix =D J'avais adoré.

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir laissé un petit mot