mardi 2 décembre 2014

A propos d'amour

"Quand les larmes se mirent à couler, elle ne sut pas vraiment pour qui elle pleurait."
[A propos d'amour de Jennifer Weiner]


Auteur : Jennifer Weiner
Edition : Pocket
Genre : Contemporain
Sortie : 2014


Quatrième de couverture

Le secret d'un mariage réussi? Pour Sylvie Woodruff, longtemps la réponse a tenu en un mot : sacrifices. Des années à surveiller sa ligne, à sourire sur commande, à faire passer son mari, célèbre sénateur, avant tout le monde, enfants compris. Et tout ça pour quoi? Pour finir à la une des journaux, rubrique "Épouse d'homme politique trompée" !
Mais, loin de se laisser abattre, Sylvie se retire quelque temps à la campagne pour remettre de l'ordre dans sa vie. Et dans celles des autres : ses deux filles, Diana et Lizzie, aussi en pleine crise existentielle, ont plus que jamais besoin d'elle.
Car chez les Woodruff, l'amour est une affaire de famille.
Mon avis
C'est en recherchant un livre cent pour cent détente que je me suis acheté ce roman. Après avoir tenté vainement de le commencer deux fois, je pensais ne jamais réussir à m'y mettre. Puis, finalement, quand je cherchais un livre à lire dans les transports, je me suis décidée pour enfin le sortir pour de bon. Et au final, j'ai passé un très bon moment avec ces trois femmes.
 
Sylvie Woodruff est femme de sénateur. Elle a tout sacrifié pour lui, y compris sa carrière et faisant même passer ses filles après son mari. Alors, le jour où elle se retrouve en tête des journaux en tant que "Epouse trompée", s'en est trop. Elle décide de tout quitter et s'en va à la campagne pour faire du tri dans sa vie.

Sylvie Woodruff est le genre de personnage qu'on imagine très bien dans une série américaine qui traiterait de politique et de sujets plutôt sérieux. La femme droite, en régime permanent, qui est toujours bien habillée et qui dirige d'une main de fer, tout en restant dans l'ombre de son mari. Cette Sylvie-là n'aurait rien pour me plaire. Mais c'est une toute autre femme qu'on découvre dès le moment où elle apprend l'aventure extra-conjugale de son mari. Et j'ai beaucoup aimé cette Sylvie. Tout comme, j'ai adoré sa fille cadette, Lizzie, qui est une jeune femme qui a beaucoup souffert, mais qui compte bien se reconstruire. En revanche, j'ai eu beaucoup de mal avec Diana, la fille aînée. J'ai trouvé que c'était un personnage exécrable, autant en qualité de mère, que de femme, de soeur ou de fille. Heureusement que les épreuves auquelles elle va devoir faire face vont un peu la faire changer.
 
Après avoir entendu beaucoup de bien sur les livres de Jennifer Weiner, il était enfin temps que je m'y mette. Et je dois dire que j'ai été surprise en bien. Je m'attendais à un livre tirant plus sur de la chick-lit et en fait il s'agit d'un livre contemporain, avec des histoires de famille, comme je les aime. J'apprécie le fait qu'on altérne les points de vue, ce qui fait que le rythme du récit ne ralenti jamais et permet de découvrir les personnages sous un autre jour. Je trouve la fin plutôt satisfaisante, même si je ne m'imaginais rien de particulier. En tout cas, celle servie par l'auteur va très bien.
 
Un livre qui m'aurait fait passer un bon moment de détente. Pas le livre du genre le plus percutant que j'ai pu lire, mais il aura au moins su me divertir du début à la fin, sans que le récit ne s'essoufle. Si vous cherchez une lecture pour passer un bon moment, ce roman est peut-être fait pour vous.

Note : 7/10

6 commentaires:

  1. il a l'air pas mal, je me le note ;) tu m'as convaincue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'en lirai d'autres de l'auteur. J'espère que tu aimeras

      Supprimer
  2. Personnellement, j'ai adoré le personnage de Lizzie. Celui de Sylvie un peu moins -sauf quand elle cuisine. Celui de sa mère, certainement, Diana est en effet très dure... J'adore le chapitre qui décrit le repas de Thanksgiving (Jennifer Weiner est très calée dans les descriptions gastronomiques). C'est erronément classé dans la chick litt, je trouve, rien à voir avec Sophie Kinsella... Ses romans sont un peu inégaux, mes préférés restant "Chaussure à son pied" et "Envie de fraises"...

    (Pivoine).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends note des titres que tu me donnes :)

      Supprimer

Merci d'avoir laissé un petit mot