lundi 25 janvier 2016

Le goût de la vie



Auteur :Anouska Knight
Edition : Hachette
Genre : Chick-lit
Sortie : 2015


Quatrième de couverture

Dans sa vie, Holly n’a que trois priorités : sa famille (même s’il faut avouer que, ces derniers temps, sa sœur, enceinte jusqu’aux dents, lui tape prodigieusement sur le système), son chien Dave (boule d’amour probablement issue d’un croisement entre un labrador et une vache) et sa boutique de pâtisserie, Cake, qu’elle tient avec son meilleur ami, Jesse. Le reste, elle s’en fiche : plus rien n’a d’importance à ses yeux depuis que Charlie, son mari, son âme sœur, est mort dans un accident de voiture.
Mais voilà que déboule dans sa vie un certain Ciaran. Ciaran est beau, Ciaran est riche, Ciaran est écossais. Mais, surtout, Ciaran la trouble profondément et provoque en elle des sensations inattendues… Non, non et re-non, l’amour, elle y a déjà goûté et cela lui a laissé un terrible goût amer. Un goût de douleur et de solitude, de larmes et de regrets. Et, pourtant, une part d’elle ne peut s’empêcher de croire qu’il est – peut-être – l’ingrédient qui manque à sa vie…


Mon avis


J'ai eu envie de sortir ce livre en période de fêtes et après quelques jours à lire une page par-ci, par-là, je l'ai mis en pause, pour finalement le ressortir après les vacances et le lire rapidement. Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu de chick-lit, genre qui me fait un peu froncer le nez à chaque fois, parce que j'ai peur d'y retrouver toujours les mêmes clichés (romance impossible, héroïne qui rejette le héros sans bonne raison,...). Et même si cette lecture n'a pas dérogé à la règle, j'ai passé un bon moment au côté d'Holly.

Dans ce roman nous allons suivre Holly, une jeune veuve passionnée de pâtisserie. Cette jeune femme, en dehors de son travail n'a pas beaucoup d'occupation, à tel point que sa soeur, enceinte jusqu'aux yeux, la force à passer tous ses samedi soirs chez elle et son mari. Jusqu'au jour où elle fait la connaissance d'un jeune homme riche et magnifique. A priori rien de nouveau sur la planète chick-lit et j'aurais l'impression de vous mentir si j'essayais de vous dire le contraire. En effet, on retrouve beaucoup d'ingrédients qui ont déjà servi un nombre incalculable de fois, mais mis en place avec la plume très fluide d'Anouska Knight, ça donne quelque chose de plutôt agréable à lire. Holly m'a assez plu par rapport à d'autres héroines de ce genre de livres. J'ai passé un moment de lecture assez agréable et il faut bien le dire, la couverture est juste trop jolie.

Une lecture plutôt sympa, mais qui ne révolutionne pas le genre. Malgré quelques appréhensions par rapport à d'autres romans de chick-lit déjà lu, j'ai bien aimé Holly, notre héroine. La plume de l'auteur est agréable et c'est tout à fait le genre de lecture qui passe bien pour un petit moment de détente


Lecture agréable



Lu dans le cadre du challenge Cold Winter

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci d'avoir laissé un petit mot